Institutional Depot of BBA University

Efficacité des huiles essentielles des plantes aromatiques ( Thymus pallescens de Noé. et Cymbopogon citratus Stapf.) et les agents biologiques ( Trichoderma sp) dans le contrôle intégré de flétrissement fusarien du pois chiche.

Show simple item record

dc.contributor.author BOURAHLI Nesrine, TRAKA Aicha
dc.date.accessioned 2021-11-23T07:54:27Z
dc.date.available 2021-11-23T07:54:27Z
dc.date.issued 2021
dc.identifier.uri https://dspace.univ-bba.dz:443/xmlui/handle/123456789/1308
dc.description.abstract Efficacité des huiles essentielles des plantes aromatiques (Thymus pallescens de Noé. et Cymbopogon citratus Stapf.) et les agents biologiques (Trichoderma sp) dans le contrôle intégré de flétrissement fusarien de pois chiche. L’objectif de la recherche est d'évaluer l’efficacité des huiles essentielles de deux plantes aromatiques T. pallescens de Noé et C. citratus Staf, ainsi que les agents de lutte biologique Trichoderma en traitements individuels et associés afin d’envisager une lutte biologique intégrée et d'évaluer leur activité antifongique vis-à-vis le FOC. Les essais des tests in vitro montre que les huiles essentielles ont exercé une importante activité inhibitrice de la sporulation et la germination des spores contre le Foc. Les deux huiles essentielles T. pallescens et C. citratus ont montré une inhibition totale de la croissance mycélienne, la sporulation et la germination des spores avec les concentrations 15 et 10 μL/mL. L'effet de l'ensemble des souches de Trichoderma ont été testées par la technique de confrontation directe et indirecte. Les zones d’inhibitions dont les valeurs faibles sont notées chez Trichoderma spp3 et la plus élevée a été notée chez Trichoderma spp2 ont marqués environ 83.18 et 88.97%, respectivement. Les résultats obtenus in vivo montrent que les valeurs de l’AUDPC enregistrées chez les plantules de pois chiche traitées par l’huile essentielle de T. pallescens ont variables entre 71.67 et 341.6 expliquent une diminution de la gravité de la maladie entre 77.12 % et 95.2%. Cependant, les valeurs notées chez les plantules traitées avec l’huile essentielle de C. citratus ont plus au moins supérieures, et sont variables entre 71.67 et 341.6, montrent une diminution de la gravité de la maladie variable entre 77.12 % et 95.2%. Par ailleurs, une diminution très remarquable de la sévérité de la maladie dans les traitements associés en comparaison avec les traitements individuels, où la valeur la plus faible a été observée chez la combinaison Trichoderma spp2/ T. pallescens qui présente une diminution de l’ordre de 95.56% Mots-clés : Fusarium oxysporum f. sp. ciceris, Pois chiche, Trichoderma spp, Huile essentielle, T. pallescens, C. citratus, Traitements combinés. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.relation.ispartofseries ;MM/689
dc.title Efficacité des huiles essentielles des plantes aromatiques ( Thymus pallescens de Noé. et Cymbopogon citratus Stapf.) et les agents biologiques ( Trichoderma sp) dans le contrôle intégré de flétrissement fusarien du pois chiche. en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account