Institutional Depot of BBA University

Impact de l’hypothyroïdie sur la fertilité féminine

Show simple item record

dc.contributor.author Houria Imene, Moussaoui Selma
dc.date.accessioned 2021-07-27T09:09:38Z
dc.date.available 2021-07-27T09:09:38Z
dc.date.issued 2018
dc.identifier.uri https://dspace.univ-bba.dz:443/xmlui/handle/123456789/951
dc.description.abstract L’hypothyroïdie est une pathologie fréquente qui touche toutes les populations qui vivent dans des régions carencées en iode ou se nourrissant à base de substances goitrigènes. D’après le travail que nous avons réalisé qui consiste à l’étude de l’impact de l’hypothyroïdie sur la grossesse et fertilité dans la région de Bordj Bou Arreridj, nous avons constaté effectivement que la plus part des patientes ayant suivies chez le gynécologue pour des infertilités qui s’expriment par des aménorrhées persistantes accompagnées d’ovaires polykystiques pour la plus part d’entre elles, sont hypothyroïdiennes avec des valeurs de TSH élevées pouvant aller jusqu’à 5 fois la valeur maximale (20μU/ml). Pareillement, d’après les données qui nous ont été confiées par l’endocrinologue, nous avons constaté que toutes les patientes qui font l’échantillon de notre études qui sont en cours de grossesse ou ayant déjà accouchées étaient hypothyroïdiennes et avaient suivi un traitement substitutif au préalables pendant une bonne période avant de pouvoir réussir une conception et mener une grossesse à terme. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.relation.ispartofseries ;MM/398
dc.title Impact de l’hypothyroïdie sur la fertilité féminine en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account