Institutional Depot of BBA University

Etude de l'effet de quelques extraitd de plantes sur la germination des microconidies de Fusariumoxysporum f,spciceris agent de la fusariose vasculaire de pois chiche (Cicer arietinum L)

Show simple item record

dc.contributor.author BALAIFA LIZA
dc.contributor.author BOUDJELIDA IBTISSAM, KADJOU HALIMA
dc.date.accessioned 2020-02-25T08:01:52Z
dc.date.available 2020-02-25T08:01:52Z
dc.date.issued 2017
dc.identifier.uri http://dspace.univ-bba.dz:80/xmlui/handle/123456789/179
dc.description Mémoire Master en_US
dc.description.abstract Le flétrissement vasculaire de pois chiche, causé par Fusarium oxysporum .f. sp. ciceris (FOC), est la maladie la plus importent en Algérie. Dans cadre de la recherche des méthodes de lutte alternatives aux produits chimiques par le bais des substances naturelles, nous avons investigué l’effet bioactif de Schinus molle, Thymus pallissens, Artemesia herba alba, Rosmarinus officinalis, Pinus halpensis et Laurus nobilis contre le Foc in vitro et in vivo. Les tests ont révélés une activité prononcée des extrais aqueux contre les spores de Foc représentée par rétrécissement, éclatement, inhibition totale ou partielle de la germination. Par ailleurs, l’intensité d’inhibition varie selon l’espèce végétale et la concentration de l’extrais. Cependant, le taux le plus élevé à été constaté avec le Thymus pallissens (95.28%) et Artemesia herba alba (93.39%). En revanche, les valeurs les plus faibles ont été enregistrée par le traitement par l’extrais de Pinus halepensis (25.54%). Les résultats in vivo expriment l’activité antifongique de la poudre de T. pallissens, L. nobilis et R. officinallis dont les valeurs de l’AUDPC obtenus sont inférieures à 200 exprime une réduction de 98% de la gravité de la maladie. En revanche, le Foc a exprimé une résistance contre la poudre de S. molle ainsi que de P. halepensis avec des valeurs de l’AUDPC supérieures à 600. Les résultats obtenus montrent également l’effet indirect de la poudre sur la physiologie de la plante où elle a surmontée ces mécanismes de défense par la production des substances antifongiques représentées par les flavonoïdes et les polyphénols. A cet effet, le taux plus élevée des flavonoïdes sont notés chez les plantules traitées par la poudre de Schinus (80.96) et laurus (97.46). Par contre les taux les plus faibles sont enregistrés chez les plantules traitées par la poudre de A. herba alba et T.pallissens. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.relation.ispartofseries MM;245
dc.title Etude de l'effet de quelques extraitd de plantes sur la germination des microconidies de Fusariumoxysporum f,spciceris agent de la fusariose vasculaire de pois chiche (Cicer arietinum L) en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Browse

My Account